Père homophobe
#1 27/03/2017 à 22:02
Père homophobe
Bonjour ! Comme le titre vous le dit , mon père est homophobe et je ne vois pas du tout comment envisager une discussion sur ma bisexualité . Voilà , j'espère avoir de bon conseil de votre part !
#2 27/03/2017 à 22:27
Vas-y petit à petit, sans parler de toi mais des homosexuels/bisexuels en général
"Ai gonplei ste odon.

-No, no, I won't accept that.

-You're right Clarke, life is about more than just surviving."
#3 27/03/2017 à 22:30
Lui demander pourquoi il est comme ça et contrer tous ses arguments un par un
Mais si mon récit peut engendrer quelque fruit d'infâmie au traître que je ronge, tu me verras parler et pleurer à la fois.
#4 27/03/2017 à 22:33
Citer:
Posté à l'origine par: Mbi

Lui demander pourquoi il est comme ça et contrer tous ses arguments un par un


Alors selon certaines personnes c'est typiquement l'attitude à employer pour qu'il se braque et t'envoie chier.
Et les homophobes font souvent parti de ces certaines personnes...


Après, ça dépend de si tu veux lui rentrer dans le lard, ou rester en bon terme....
#5 27/03/2017 à 23:15
perso , mon pere etant aussi homophobe dans le passer jai eviter de trop lui en parler de ca pour pas avoir à supporter tt les insultes et autres quil pourrait me faire .. apres , mtn je men fous donc je serais capable de tt lui dire meme si ca lui plait pas !!

le seul conseil, vois avec toi meme quand tu seras prete de lui dire et de supporter aussi les consequences , mais surtout ne te laisses pas abattre par juste de mauvaises paroles ! nono wink
#6 27/03/2017 à 23:37
Il , merci pour tous vos conseils , je prend note .
#7 28/03/2017 à 22:37
Assure toi d'avoir une porte de sortie si tu lui en parles. Et par porte de sortie, je n'entends pas qu'une porte physique qui te permettrait de partir si la conversation s'envenime très fortement. J'entends surtout un lieu où tu peux atterrir si ton père te met à la porte (ou te renie), ça peut être ton chez-toi, une résidence universitaire, un ami qui veut bien t'héberger, un adulte de confiance qui connaît ta situation, etc.

Et surtout, prépare toi mentalement. La réaction des parents est souvent très violente. Pas forcément physiquement (ça, limite ça passe plus facilement) mais plutôt psychologiquement. Par exemple, quand j'ai fait mon coming out, ma mère m'a répondu "ne le dis à personne". Il fallait comprendre : la ferme et continue à te faire passe pour hétéro. C'était il y a 8 ans et demi et je me souviens très bien de la scène. Je peux dire où où on était placé chacun, comment elle était habillé, quel jour c'était et ce qu'elle faisait. Ca et le fait d'avoir vu un couple de mecs se tenir par la main dans la rue sont les deux seuls trucs dont je me souvienne de ce jour-là.
Même si mon coming out n'a pas été préparé, j'avais quand même une issue de secours au cas où je serais mis à la porte, parce que j'étais en résidence universitaire à ce moment-là. Comme c'était en novembre, j'avais du temps pour retomber sur mes pattes.

S'assurer de ne pas se retrouver sans rien et à la porte de chez soi, c'est vraiment le seul conseil qu'on donne et qui soit valable pour tout le monde quand on fait son coming out. Après la forme, le moment et tout ça, ça varie en fonction des personnes et des situations. Mais ça non. Parce qu'on n'est jamais sûr de la réaction de la personne en face. Surtout quand ce sont nos parents.
Mais où est donc Ornicar ?



Adam part pour Anvers avec deux cents sous
#8 29/03/2017 à 22:06
Merci beaucoup Bacchus , ton discours de conseils était très bien , je remercie tous ceux qui m'aide .
#9 13/04/2017 à 13:59
Je ne pense pas que tu puisses lui faire changer sa vision des choses, mais en règle général, l'amour est plus fort que tout. Tu restes avant tout son enfant.
" Ecrire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation. " - Georges Raby
#10 13/04/2017 à 18:56
Citer:
Posté à l'origine par: Enfant_Oublier

Je ne pense pas que tu puisses lui faire changer sa vision des choses, mais en règle général, l'amour est plus fort que tout. Tu restes avant tout son enfant.


Je suis tout à fait d'accord mais certains parents n'ont pas hésité à mettre leur propre enfants à la porte livré à eu même :-/
Assure toi que tu peux avoir un toit et une bonne situation si le pire du pire devais arriver ^^'
La logique vous conduiras d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout.
#11 13/04/2017 à 21:08
En fait sa réaction dépendra de comment il est en dehors de cette position... Ses autres avis sur les différents sujets... Par exemple mon grand père a appris a vivre avec une fille lesbienne et un fils gay et il est finalement devenu tout a fait tolérant, ça a juste été dur au début. Mais si ton père est aussi fermé à tout un tas d'autres sujets, et plutôt radical, il restera je pense campé sur sa position.
Je pense donc je ne vous suis pas et tout ce qui ne me tue pas ne me rend pas plus fort pour autant

Satius est supervaqua scire quam nihil
Toutes les heures sont GMT +1. L'heure actuelle est 7:59 pm.