Être un garçon ? Être une fille ?
#1 6/01/2019 à 0:44
Être un garçon ? Être une fille ?
Bonjour à toutes et à tous. Je suis trans, et j'ai fait mon coming out à mes parents il y a peu... Ça s'est plutôt mal passé. Mes parents n'arrivent pas à concevoir que je suis un garçon et me répètent toujours : "qu'est-ce que ça veut dire, être un garçon ?" Et c'est une question à laquelle je n'arrive pas à répondre sans rentrer dans des préjugés sexistes... Pour vous c'est quoi être un garçon ou être une fille ?
#2 6/01/2019 à 12:37
Bonjour bonjour!

Alors pas de pot d'être tombé-e sur moi dès la première réponse x) mais enfin me voilà quoi qu'il en soit.

J'ai longuement réfléchi à la question (et continue à y penser souvent) au même titre qu'à celle de l'attirance sexuelle (dont je pourrais parler aussi si qqn envie de m'entendre). À mes yeux (puisque c'est un avis personnel que tu demandes) c'est la même chose. C'est stupide de "se sentir" garçon ou fille (alors ATTENTION je ne dénigre en rien les trans ni ne prétends qu'ils sont stupides. Je comprends la transsexualité) puisqu'on ne peut expérimenter vraiment le fait d'être les deux...
Pour moi on est humain avant toute chose, et il faut s'affirmer dans son être, être pleinement soi et pleinement libre pour être heureux etc. (je sais que la philo on peut trouver ça barbant, mais pour le coup ma façon d'appréhender l'humanité repose dessus, donc je suis bien obligé d'en parler là).
Le but de la vie de chacun étant je pense -après la survie- le bonheur, il est naturel que chacun le cherche. (et je vous passe l'amalgame entre bonheur et joie que tout le monde fait mais qui est à éviter absolument)
Et être heureux c'est s'affirmer pleinement dans son être. À ce titre, on comprend que chacun cherche la meilleure façon de s'affirmer pleinement dans son être, quitte à devenir "quelqu'un d'autre" pour pouvoir être pleinement en accord avec soi-même. Pour moi, donc, la transsexualité n'existe pas en tant que reconnaissance de soi dans le sexe opposé, mais plutôt en tant que reconnaissance de soi dans quelqu'un d'autre. Et l'organisation sociale et culturelle fait que la meilleure façon de se penser radicalement différent de la personne que l'on est, est de se reconnaître dans le sexe opposé.

Je ne sais pas si c'est très clair ^^'

En attendant, toujours est-il que pour moi on ne "se sent" pas fille ou garçon, parce que les deux au fond c'est du pareil au même, on est tous humains avant d'avoir un truc entre les jambes, et on se reconnaît donc mieux dans la peau d'autrui, et la meilleure illustration d'autrui est celle d'une personne du sexe opposé.

S'il y a quelque problème de compréhension de ma réponse, je la reprendrai sans problème! Je ne voudrais surtout pas qu'on m'identifie comme un gros réac ou qu'on pense que je dis que le chemin du bonheur c'est la transsexualité (ou l'inverse)...


Donc voilà pour moi ^^ merci d'avoir lu jusqu'ici sourire
Je pense donc je ne vous suis pas et tout ce qui ne me tue pas ne me rend pas plus fort pour autant

Satius est supervaqua scire quam nihil
#3 19/10/2019 à 2:09
J'aime bien quand nekobasu passe sur des posts avant moi parce qu'il dit très souvent ce que j'aurais tendance à dire de façon bien plus satisfaisante que ce que j'aurais tendance à dire moi-même et bien évidemment c'est simple, ce que je ne fais pas.


Tout ceci pour dire que je suis bien d'accord avec le message ci-dessus.


Bisous,
Lone.
Some Lady Gaga's inspiring quotes:
Memories are not recycled like atoms and particles in quantum physics; they can be lost forever.

______________

Trust is like a mirror, you can fix it if it’s broken, but you can still see the crack in that mother fucker’s reflection.

______________

You have to stop crying, and you have to go kick some ass.
Toutes les heures sont GMT +1. L'heure actuelle est 9:50 pm.